First International Conference of Young Urban Researchers (FICYUrb)
    Home > Papers > Kellenberger Sonja
Kellenberger Sonja

Les interventions d’artistes-activistes dans les espaces publics : expérimentations de pratiques alternatives et contestataires de la ville

Kellenberger Sonja
IPRAUS - Université de Nanterre Paris X

     Full text: PDF
     Last modified: May 16, 2007
     Presentation date: 06/11/2007 2:30 PM in ISCTE-II B202
     (View Schedule)

Abstract
Des mouvements protestataires actuels sont dynamisés par des collectifs d’artistes-activistes et notamment en ce qui concerne les interventions dans les espaces publics. Agissant au cœur et/ou à la lisière des mouvements sociaux, ils inventent des dispositifs qui permettent d’organiser l’attention publique, d’expérimenter le rapport aux passants, les formes de l’action collective ou les symboles de luttes.

La ville détient ainsi une place de prédilection dans les agissements de ces collectifs, dans la mesure où ils travaillent tout particulièrement les postures citadines et citoyennes comme une matière sensible à détourner, à expérimenter, à modeler. D’autre part, les espaces publics sont investis à l’aide d’« espaces intercalaires » (des sortes de zones autonomes temporaires, voir Hakim Bey) pour y expérimenter d’autres pratiques de la ville que celles régies par l’ordre public ou l’« indifférence civile ». Enfin, les dispositifs fabriqués sont reproductibles et adaptables aux différentes occurrences de lutte (images à colporter, plate-forme de débat amovible, etc.) et soutiennent ainsi de façon transversale cette tendance “ mouvementiste ” qui éclôt dans les années 90 . En s’adaptant à l’environnement hétérotopique de la ville au rythme des mouvements en recherche de convergence, ils dessinent ainsi une ville aux parcours, rituels, temporalités et sens propres.

En prenant ces collectifs et leurs interventions en tant qu’analyseurs (au sens de Hatzfeld H. et M., N. Ringart) du rapport entre la ville et les ébullitions militantes de ces quinze dernières années, il s’agit d’interroger la nature de ces formes et pratiques urbaines alternatives, leur expression et spécificité, en vue notamment de pratiques semblables du passé (année 60/70), ainsi que le sens émergent à travers les interactions produites dans les espaces publics.

Research
Support Tool
  For this 
refereed conference paper
Capture Cite
View Metadata
Printer Friendly
Context
Author Bio
Define Terms
Related Sites
Pay-Per-View
Social Sci Data
Social Theory
Online Forums
Legal Materials
Gov Policies
Media Reports
Action
Email Author
Email Others
Add to Portfolio



    Learn more
    about this
    publishing
    project...


Public Knowledge

 
Open Access Research
home | overview | program | call for papers | submission
papers | registration | organization | schedule | links
  Top